fr | es | en | de

LEMAG | JUILLET 2017

VÉHICULE CONNECTÉ ET BIG DATA : LE DUO GAGNANT POUR LA RÉDUCTION DES COÛTS

TCO (Total Cost Of Ownerhip)… 3 lettres qui focalisent toute l’attention des gestionnaires de flottes et qui représentent le coût total de possession d’un parc automobile. Et pour cause : la flotte automobile d’une entreprise représente généralement le deuxième poste de coûts après les salaires. L’analyse et l’optimisation de ce fameux TCO deviennent donc une priorité pour toute entreprise en quête de rentabilité.

Le Big Data : un rôle essentiel en amont et en aval du véhicule connecté

La télématique embarquée permet d’optimiser les coûts, une fois que le véhicule est mis à la route. En amont de cette étape, de nombreux leviers d’économies peuvent être activés tels que l’optimisation de la Car Policy et du mode d’acquisition. En aval du véhicule connecté, la gestion des renouvellements, réservent également de substantielles économies : des renouvellements anticipés, « just-in time » ou trop tardifs peuvent impacter de façon significative votre TCO.

Pour accompagner les entreprises dans ces phases, Mapping Control a créé le 1er comparateur BtoB, dédié aux flottes automobiles professionnelles. D’une redoutable efficacité, le comparateur mixe le conseil et l’accompagnement avec l’aspect technologique. Il recense ainsi, en toute objectivité, l’ensemble des offres proposées par les loueurs et les distributeurs. L’acquéreur, une fois la Car Policy définie pour chaque population de conducteurs, peut envoyer directement des demandes de cotations dématérialisées aux loueurs et/ou concessionnaires… De quoi largement optimiser le coût d’acquisition ou de location.

Le véhicule connecté : un outil stratégique 360° orienté vers la compression du TCO

Les solutions embarquées sont aujourd’hui de plus en plus intelligentes et multiplient les indicateurs pouvant être analysés en vue d’impacter le TCO des flottes automobiles. Ainsi, grâce à ces indicateurs, recueillis en temps réel, il est possible d’agir sur le TCO véhicule (coût d’usage : carburant, entretien…), le TCO conducteur (lié aux comportements routiers et pouvant majorer le TCO véhicule de 20 à 50%) et enfin le TCO gestion de flotte (coût de gestion administrative).Pour une compression optimale des coûts, Mapping Control propose des services connectés à la carte afin de s’adapter aux contraintes et spécificités de chaque entreprise et ainsi réduire sensiblement l’ensemble des coûts. Et les résultats sont là : les clients Mapping Control constatent des économies entre 100 et 250 € par mois et par véhicule [1], dès le premier mois de mise en service.

Cette approche « ROIste » de la télématique embarquée permet aujourd’hui à Mapping Control d’afficher plus de 2300 clients, représentant plus de 70000 véhicules connectés.


Nouvelle loi de finances : COMMENT ET QUI DOIT PAYER LES AMENDES DES COLLABORATEURS ?

Depuis le 1er janvier 2017, le Code de la Route a évolué, contraignant les entreprises à indiquer l’identité des conducteurs en faute, sous 45 jours. À défaut de dénonciation, le chef d’entreprise, en sa qualité de représentant légal, sera personnellement condamné à régler une amende de 4ème classe.

De plus, la liste des infractions pouvant être constatées par un dispositif de contrôle automatique a été complétée. Peuvent ainsi être sanctionnées par un appareil de contrôle homologué, les infractions suivantes : défaut de port de la ceinture de
sécurité, usage du téléphone au volant, usage des voies réservées aux bandes d’arrêt d’urgence, non-respect des distances de sécurité, chevauchement et franchissement de ligne continue, non-respect de la signalisation routière, excès de vitesse, pour les deux-roues, le défaut de port du casque.

Sur des flottes dimensionnées, ces nouvelles dispositions légales accentuent considérablement le risque financier pour le chef d’entreprise. De plus, pour les gestionnaires de flotte, le temps consacré à la seule gestion des amendes risque de connaître une croissance exponentielle.

Mapping Control propose 2 solutions pour automatiser la gestion des amendes et supprimer le risque financier :

  • Sur les parcs de véhicules affectés, la plateforme de services Mapping Control permet de gérer les affectations véhicules/conducteurs. En cas de notification d’une infraction routière, Mapping Control transmet directement, via une connexion avec l’ANTAI (Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions), l’identité et les coordonnées du conducteur en faute.
  • Sur les parcs de véhicules non affectés (véhicules partagés entre plusieurs conducteurs), Mapping Control complète son offre d’un système d’identification de conducteur composé d’un boîtier de télématique embarquée, d’un lecteur de clés Dallas et d’un buzzer permettant de faire retentir un signal jusqu’à l’identification effective du conducteur.

COLIPAQ : régulation des missions, optimisation des tournées et formation des nouveaux livreurs

Experte de la livraison dans l’arrière-pays niçois, la société COLIPAQ propose des services premium à des clients exigeants. Le très haut niveau de qualité nécessaire pour assurer ce type de prestations a amené Jean IEROIANNI, le dirigeant de COLIPAQ, à mettre en place les solutions de MAPPING CONTROL et d’équiper ses véhicules utilitaires légers de boîtiers intelligents de remontée d’informations.

Grâce à Mapping Control, la direction visualise désormais l’ensemble des tournées effectuées par le personnel itinérant. Elle peut donc relever et faire un état des lieux des tournées et des kilomètres parcourus. Les feuilles de route sont ainsi clairement identifiées et rééquilibrées dans la foulée le cas échéant. Les répercussions sont immédiates, tant en termes d’organisation que de gestion des ressources humaines : les plannings et les tournées sont répartis plus uniformément entre les livreurs.

Outre la régulation des missions, les solutions de Mapping Control contribuent à l’accompagnement des livreurs nouvellement recrutés. Comment ? En assurant à distance le suivi des livraisons en cours, la direction s’assure que les nouvelles recrues respectent les instructions et suivent le planning établi des tournées. Le temps de formation s’en trouve réduit et une plus grande sérénité est marquée non seulement pour le personnel en période d’essai mais aussi pour les superviseurs.

Les véhicules sont la vitrine de COLIPAQ ; Jean IEROIANNI adopte une attitude résolument écoresponsable en termes de conduite et d’entretien mécanique. Il dispose, via l’interface de Mapping Control, des données essentielles à la gestion et la planification des maintenances : agenda des révisions, changement des plaquettes et des pneus, etc., ainsi que des informations sur les comportements de conduite de ses salariés. Là encore, bon point pour l’entreprise et son personnel, qui gagnent en sécurité, surtout dans des conditions de déplacements délicats.

Après quelques temps d’utilisation de la solution Mapping Control, Jean-François IEROIANNI indique : « La mise en œuvre de l’application de Mapping Control est d’une simplicité telle qu’elle devient rapidement un outil indispensable de gestion de l’activité. Quelques minutes suffisent pour disposer de rapports quotidiens, hebdomadaires ou mensuels. » Réalisant un retour sur investissement quasi
immédiat, le dirigeant conclut : « Pour un tarif qui n’est absolument pas
excessif pour une société, les retours en termes d’efficacité et d’économies sont instantanément visibles ! »


AUTOPARTAGE : COMMENT GÉRER LES POOLS ?

Si le phénomène « autopartage » est très en vogue chez les particuliers, les entreprises aperçoivent le formidable potentiel de la ressource partagée. Dans les parcs automobiles professionnels, il n’est, en effet, pas rare d’observer de grandes disparités d’exploitation parmi les véhicules composant la flotte. Sur les plus de 4 millions de véhicules professionnels en circulation, 90% sont affectés à un utilisateur unique malgré un temps d’utilisation limité. En effet, seulement 40% des véhicules assignés sont effectivement sur la route. Les 60 % restants… ? Ils sont, la plupart du temps, stationnés dans des parkings en attendant la prochaine utilisation.

L’autopartage s’impose alors comme une évidence : moins de ressources mieux utilisées afin de réduire les coûts et l’empreinte carbone de l’entreprise. Une évidence… sur le papier ! Car, le passage de l’idée à la réalisation est un parcours semé d’embûches pour le gestionnaire de flotte en charge du déploiement de cette belle idée : comment gérer les plannings de réservation/restitution, comment donner l’accès aux seules personnes autorisées. C’est précisément là qu’intervient de toute la légitimité du véhicule connecté. Mapping Control, propose ainsi, aux gestionnaires de flottes l’ensemble des outils nécessaires à la mise en œuvre d’une politique d’autopartage optimisée :

  • Constitution et organisation multicritères des pools d’autopartage (par type de véhicule, type d’utilisateur, par secteur géographique…)
  • Gestion des plannings de réservation en temps réel via une plateforme accessible 24/7 depuis n’importe quel terminal et/ou application smartphone dédiée
  • Gestion des clés ou des ouvertures de portes (tableau à clé, badges RFID, Codes Bluetooth)
  • Gestion des restitutions (alertes sur les retards, les non-conformités de lieux de restitution, les incidents techniques…)
  • Gestion des facturations éventuelles (par individu, entité…)
  • Statistiques et reporting (réservations, facturations, coûts…)

Au-delà des aspects purement économiques et écologiques, déjà conséquents, il est important de préciser que les solutions d’autopartage apportent aux salariés, une solution de mobilité particulièrement confortable et appréciée.

Trois systèmes d’ouverture

Notes

[1Économies constatées chez nos clients en 2016